mardi 18 novembre 2008

Cementerio de La Paz

La Paz, Bolivia
Vendredi, 21 novembre 2007
19h54

Todos Santos

Jour des Morts "festif" au cimetière de La Paz




Le mois de novembre, mois des morts, est aussi le mois le plus fleuri au cimetière, normal, la moitié de la ville vient rendre hommage à ses ancêtres!






Ça paraît pas sur mes photos, mais il y avait du monde!!!!! C'est juste un peu irrespectueux, surtout les dimanches du mois de novembre, où toutes les familles se réunissent pour se rendre aux cimetières avec des offrandes, de les photographier pour faire état du lieu touristique!

Comme dans la plupart des pays d'Amérique latine, les défunts sont d'abord enterrés ou placés dans une crypte, puis exhumés ou incinérés dix ans plus tard.










et quelques pleureuses professionnelles qui accompagnent les enterrements.



Très actif, le quartier du Cementerio.




Ici, on nettoie les vases, on fait les bouquets, on remplit d'eau, et on échange. La pilla (ou le lavabo extérieur) est présent dans toutes les constructions ou presque en Amérique latine. Maisons, commerces, édifices, places publiques....





Est-ce que quelqu'un serait passer par là?



Tout en haut, sur l'Altiplano, le plateau dans les hauteurs de la Cordillère des Andes, la ville d'El Alto à majorité aymaras.



On remarque parmi toutes les offrandes laissées dans ces casiers vitrés, deux "immanquables" : le coca-cola et les feuille de coca. Beaucoup de galettes aussi ou des pan dulce .....hummm, oui mais on bénit même la mémoire des défunts avec du coca-cola....

Signe que s'ils en avaient eu les moyens, les peuples andins auraient eux aussi aimer commercialiser un tel breuvage. Peut-être que non dans le fond, mais pourquoi se servent-ils de cette boisson "américaine" lors de leurs cérémonies rituelles???

Tout plein de questions .....

1 commentaire:

Fibula a dit…

Oui c'est vraiment frappant ce Coca-Cola partout...et moi qui déteste ça !
Peut-être qu'ils considèrent que comme le Coca-Cola est fait en partie avec une plante purement latino-américaine, il s'agit pour eux d'une boisson latino-américaine. Ou alors c'est une façon de "toucher" le rêve américain... Mais que pensent-ils du rêve américain d'ailleurs ? Y-a-t-il beaucoup de personnes qui t'ont dit vouloir aller vivre aux États-Unis ou au Canada ? En rêvent-ils, ou bien voient-ils les États-Unis comme le "diable" et là je parle pas au niveau politique mais dans la vie de tous les jours, les gens que tu rencontres, etc.?