lundi 13 octobre 2008

Chichicastenango

ANTIGUA, GUATEMALA
LE 13 OCTOBRE 2008
19H05

Les indigènes sont très liés au commerce, c'est pour cette raison que l'on dit qu'ils ne sont pas aussi pauvres qu'ils ne le laissent entendre. Ma visite au marché de Chicastanango a été un véritable délice pour mes sens: l'odorat, la vue, l'ouïe, le toucher et mes papilles (quoi que je n'ai pas mangé de poussin!), aucun n'a été laissé de côté.

Les photos parlent d'elles-mêmes, alors je vous laisse les contempler...

La traditionnelle cérémonie maya célébrée tous les dimanches dans cette église.
Les voici à la sortie de l'église, s'en allant arpenter les rues de la ville avec leurs effigies.







Le très joli petit cimetière de Chichicastenango.


L'atmosphère trépidante du marché.
Voulez-vous acheter un poussin pour 10 Quetzals (un peu plus d'un dollar)?

2 commentaires:

Fibula a dit…

Tu parles des poussins, ça veut dire qu'ils mangent des poussins ? Ils les cuisinent ? Comment ils les mangent ? Y-a-t-il une croyance par rapport à cela ?

Anouk a dit…

Wow que d'émotions...et d'expériences. Que suerte!!
J'ai hâte de savoir ce que les commerçants t'ont dit sur le commerce de la ropa usada...
off the record bien sûr...
xx